Tous changement passe par une bonne alimentation !

Vous souhaitez changer votre alimentation dans le but de perdre du poids, très bien mais attention MOINS manger ne veut pas dire PAS manger.
Evitez de sauter des repas car vous obtiendrez dans le temps l’effet opposé à vos objectifs.
Sauter un repas impose un fort stress à votre organisme et pour s’adapter à celui-ci votre corps va stocker plus de nutriments afin d’anticiper le manque qui pourrait se reproduire.
Il est donc conseillé d’équilibrer les rations au cours de la journée en diminuant celle-ci pour obtenir une balance stable ou négative entre vos apports et vos besoins.

Les 4 fantastiques !

Voilà les 4 grands facteurs de votre future réussite.

– Mangez sainement:
si vous souhaitez perdre du poids l’alimentation sera le facteur prédominant de votre réussite.
si vous souhaitez gagner en performance, en masse musculaire vous ne pourrez pas atteindre votre objectif sans modifier votre alimentation.

– Entrainez vous Bien:
il ne faut pas vous mentir à l’entraînement! Il est déjà parfois difficile de trouver le temps alors quand vous prenez le temps faites les choses bien. Si vous n’êtes pas essoufflé, si vous n’avez pas transpiré, vous n’avez pas travaillé !
N’oubliez pas qu’il n’y pas de résultats extraordinaires avec des efforts ordinaires 

– Profitez de la vie :
Si vous faites tous ces efforts c’est bien pour profiter à fond de la vie. Alors n’oubliez pas d’en profiter pour vous faire plaisir et garder la motivation.

– Dormez bien:
Rappelez vous, vous travaillez pour votre corps la journée, il travail pour vous la nuit. C’est pendant le sommeil que vous « progresserez ». Lors des phases de sommeil profond votre corps mets en place les nouvelles acquisitions, régénèrent vos tissus musculaires. Avec peu de sommeil vous accumulerez de la fatigue et du stress alors vous aurez l’impression de ne pas progresser.10390263_655462811192528_2453656131940123721_n

Sport et poids comment cela se passe?

Je vais perdre du poids en faisant du sport.

Attention bien que le fait de faire du sport soit une des meilleures solutions pour perdre du poids, cette pratique doit s’accompagner d’une modification de votre alimentation pour être réellement efficace. Dans un premier temps le fait de pratiquer une activité physique va développer votre masse musculaire, or celle-ci est plus lourde que votre masse grasse mais rassurez vous, elle est par contre plus dense et donc moins volumineuse. Cette réaction naturelle de votre corps va donc dans un premier temps amener une stagnation voir ou prise de poids (rassurez vous on ne prend pas du muscle en une séance). Toute fois il faut vous imaginer votre corps comme une voiture, les muscles représentent le moteur, la graisse en est le carburant et les poignées d’amour sont le réservoir. Plus votre moteur sera gros et puissant, plus il consommera de carburant et plus vous viderez votre réservoir. Si dans le même temps  vous changez votre mode d’alimentation vous diminuerez cet apport en carburant. De ce fait en jouant sur les 2 tableaux le sport (augmentation de la demande en énergie) et l’alimentation (apport énergétique mieu adapté à vos besoins) vous pourrez perdre ses fameuses poignées d’amour. Mais vous ne perdrez toutefois peu de poids !

Ma balance est ma meilleure alliée pour suivre ma progression?

Tout dépend du poids que vous devez perdre. Si vous devez perdre plus de 10 kilos  votre balance sera un bon indicateur de progression. Cependant si vous vous battez pour perdre les derniers petits quelques kilos qui vous gênent. La balance ne sera pas votre meilleur allié

Comme écrit précédemment la  reprise d’une activité physique va entraîner des modifications morphologiques : augmentation de la masse musculaire et à terme diminution de la masse grasse (attention la graisse ne se transforme pas en muscle ce sont 2 cellules bien distinctes, seulement la graisse alimente le muscle en énergie). Conséquence, sur la balance vous ne verrez peut-être aucune différence au fur à mesure que les semaines défileront,  votre poids se déplaçant en quelque sorte de vos poignées d’amour à vos muscles. Par contre face à votre miroir, le résultat lui est visible. Le muscle est certes plus lourd mais il est surtout plus dense plus compact et moins volumineux que la graisse ce qui vient raffermir et tonifier votre silhouette.

Donc en réalité la perte de ces derniers kilos n’est pas réellement la priorité car à mon sens à ce stade d’un  « régime » il vaut mieux s’impliquer à tonifier et à raffermir votre corps plutôt qu’à perdre vos derniers kilos. Ne vaut il pas peser plus que vous ne vous ne le souhaitiez au départ mais vous sentir belle et tonique plutôt que perdre ces derniers kilos (la plupart du temps ceux-ci disparaissent par une perte de muscle donc de tonicité et d’une partie de votre moteur consommateur de graisse) et être toujours un peu ronde et molle? N’oubliez pas vous êtes la seule personne à connaître votre poids par contre tout le monde peut vous regarder. Et à ce moment là je pense que le miroir devient donc plus important que la balance.

Faux : Une petite bière après l’effort ça fait du bien et ça aide à récupérer ?!

Voilà bien une idée reçue qui prend l’eau. Celle-ci provient d’Emil Zatopek triple médaillé olympique à Helsinki en 1952 une référence me direz-vous. Celui-ci buvait des bières après ses courses de fond et demi-fond et parfois même lors des ravitaillements au cours de ces épreuves. Seulement à cette époque l’entrainement et les recherches scientifiques sur le sport n’en étaient pas au niveau ou elles en sont aujourd’hui. Et les sportifs tentaient de copier ce que se faisait les meilleurs pour améliorer leurs performances.

C’est le genre de mythe auquel on tend à vouloir croire (boire une petite bière c’est sympa), mais si Zatopek avait prôné et réalisé de longues apnées (par exemple) pour favoriser la récupération le mythe aurait sûrement disparu depuis longtemps. Cette idée a aussi été massivement véhiculée par le monde du rugby et grâce, entre autre, au XV de la rose avant de se propager à tous le petit monde de l’ovalie.

Les pros bière me diront qu’elle est riche en minéraux, en vitamine B6 et B12, qu’elle est calorique, que le malt et le houblon apportent des flavoïdes composant qui joue un rôle important dans le ralentissement du vieillissement des cellules.

Ces affirmations ne sont pas fausses cependant elles ne sont pas intéressante si on veut améliorer sa récupération.

Certes la bière contient de minéraux mais pas ou peu de sodium (sel) très utile pour la récupération des cellules et indispensable pour fluidifier le sang ce qui permet de faciliter la solubilisation des déchets et, par conséquent, leur élimination.

D’autre part la bière a des propriétés diurétiques (favorise le besoin d’uriner). Or après un effort le corps a besoin et cherche à refaire ses réserves en eau pour compenser la déshydratation survenue pendant l’exercice, malheureusement du fait de ses propriétés diurétique la bière va accentuer cette déshydratation. Par ailleurs l’aspect gazeux de la boisson va venir perturber l’estomac et donc la digestion. La présence d’alcool va quand à elle faire travailler le foie or ces 2 organes déjà bien sollicités pendant l’effort ont plutôt besoin d’être mis au repos. L’alcool vient aussi  accroître les propriétés diurétiques de cette boisson, mais il va aussi perturber la  re-synthétisation des réserves glycogéniques, et donc ralentir les mécanismes de récupération. De plus il va amener une composante calorifique (chaleur) au corps or celui-ci tend plutôt lors de la récupération à retrouver une température normale.

On observe donc que les bienfaits de la bière après l’effort sont moins importants que les troubles qu’elle va occasionner. Je vous recommande donc de ne pas consommer de bière directement après l’effort en guise de boisson de récupération.

Cependant après s’être bien étiré, douché, et réhydraté rien ne vous empêche de partager une bière (pas plus et un demi seulement) entre amis ou compétiteurs pour raconter vos exploits ou sensations de la journée, attendez toutefois 2 ou 3 heures avant de consommer celle-ci.

En conclusion, je dirai que bien qu’elle n’ait pas de réelles vertus pour la récupération directement après l’effort la bière en à d’autres : celles de la cohésion et du partage.

Santé !