Je choisis les exercices que je fais en fonction de la partie du corps où je souhaite perdre du poids ?!?

Voilà une idée reçue qui a la vie belle, faire des abdos pour perdre du ventre, des obliques pour perdre les poignées d’amour, travailler les adducteurs ou les triceps pour perdre du poids à ces endroits.

Malheureusement ces exercices n’auront jamais les effets escomptés (ils ne vous feront pas maigrir sur ces zones précises), non pas qu’ils ne soient pas efficace, au contraire ils vont venir tonifier et renforcer ces parties de votre corps.

Mais ce qu’il faut savoir c’est que le corps ne va pas puiser son énergie sur le lieu de la dépense, en effet si vous faites des abdominaux le corps va répondre à cette demande d’énergie en puisant de façon organisée et équilibrée dans les différents lieux de stockage d’énergie dont il dispose donc oui, aussi sur le ventre, mais pas majoritairement.

Je n’utilise pas d’altères et j’évite les mouvements de « musculation» car je ne veux pas être trop musclée.

Voilà une peur récurrente chez les femmes « je ne veux pas avoir le dos et les bras d’une nageuse » ce n’est pas féminin donc je ne fais pas de renforcement musculaire ou juste sur les fesses, les cuisses et les abdominaux ». Mesdames qui faites des abdos/fessier depuis plusieurs années avez-vous les fesses d’un cycliste ou d’un hockeyeur ?

Non et ceci est normal car plusieurs choses sont à prendre en compte dans la réalisation des mouvements de musculation ainsi que dans leurs résultats.

Vous le savez les hommes et les femmes sont différents sur bien des points mais principalement sur une chose les hormones qui vont influencer presque tous les autres facteurs de différences : pour simplifier pour nous c’est la testostérone pour vous se sont les oestrogènes.

En ce qui concerne la musculation et la prise de masse musculaire c’est la testostérone avec l’hormone de croissance qui joue un rôle prépondérant, or les femmes ont un taux de testostérone 10 fois plus faible que les hommes, ce qui explique la difficulté pour celles-ci à gagner en masse musculaire mais cette différence ne veut pas dire qu’elle ne peuvent pas gagner en force. Au contraire elles ont un potentiel de progression plus important que les hommes.

Donc mesdames n’ayez plus peur du renforcement musculaire celui-ci, correctement effectué peut vous apporter une ré-harmonisation de votre silhouette, raffermir votre corps et vous permettre de vous sentir plus tonique, tous en renforçant vos articulations et en diminuant vos problèmes de dos.